Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 novembre 2008

On joue à la bataille... d' O !

père joseph.jpg
En effet, c'était bien à une bataille d'eau que se livraient les gamins du Patro en camp à Redu contre leur président Francis J.
L'examen de cette photo en témoigne : le singlet trempé qui lui colle à peau (non, ce n'était pas une soirée T-shirt mouillé), la gamelle qu'il maintient avec un maximum d'adresse pour ne pas en perdre une goutte (non, ce n'était pas des patates) et l'absence des lunettes qui, par temps de pluie, sont toujours bien embêtantes. (non, les essuie-glaces n'existent toujours pas pour les bigleux)

Francis l'avait à l'époque plus chevelu sur le crâne et était imberbe.
Aujourd'hui... c'est le contraire !  C'est l'âge. C'était il y a près de 30 ans !

Commentaires

jolie tout ca pour un mait d ecole , ah oui j oubliait c les vacances.
a l heure actuel il leur ferait la moral le pere joseph.

Écrit par : jose | 01 décembre 2008

Des batailles d'eau, j'en ai toujours connues et ceci à tous les camps et je n'ai jamais contre à condition qu'après celles-ci, tout était remis en ordre.
Les plus mémorables ont été celle d'Aywaille (1971) et au Val Martello en Italie (1971).
En ce qui concerne l'eau : à Bellefontaine, il ya avait un abreuvoir devant le camp, combien d'entre nous ont été saisis et basculés dans celui-ci.

Écrit par : Francis JOSEPH | 01 décembre 2008

J'ai souvent été l'instigateur de telles batailles, bien qu'il y en avait parmi nous qui n'appréciaient pas .
Au commentaire précédent, il fallait lire "celles" au lieu de "celle".

Écrit par : Francis JOSEPH | 01 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.