Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 juillet 2008

Du précieux Kodak du Vicaire !

Dru cour coquel wyffels.jpg


Le mur du fond et le montant y accroché indique que cette photo a été prise dans la cour de l'école des Garçons. C'est Véronique qui appréciera ce document, si elle ne l'a pas encore vu.
Mais qui est donc ce gamin, debout, portant un calot sur la tête ??? C'est M. Jean-Marie Lernout !
Allez, je ne veux pas vous gacher le plaisir de procéder à l'identification de ce beau petit monde, en chemise verte.

________________________________________________________________________

Informez vos anciens amis-patronnés de l'existence de ce blog. Comment faire ?
Cliquez sur "Fichier" en haut à droite. Sur la liste déroulante, cliquez sur "Envoyer"
Cliquez encore sur "Lien par courrier électronique".
Une nouvelle fenêtre apparaitra pour envoyer un mail.  inscrivez dans la rubrique du destinataire  l'adresse mail de votre ami.
Il vous en sera reconnaissant !

18:23 Publié dans 2. Epoque 1950-60 | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : patro, bizet

30 juillet 2008

Garde... à vous !

Dru couvent yvon lec.jpg

Grâce à l'uniforme que porte le militaire, il est très facile de dater exactement cette photo.Yvon Lecourt en permission était venu rendre visite au Patro pour y rencontrer les jeunes de son équipe.  Quel plaisir de les revoir à cet âge, car on les connait tous. Enfin non, pas tous...
De plus, ce cliché (toujours de la collection du vicaire Druart) illustre l'état dans lequel se trouvait l'actuelle cour de récréation de l'école des Garçons du Domaine.
Ceci nous amène aussi à penser aussi que rares sont les Patronnés à être retournés au Patro, après leur démob'. Oui ? Non ?

21:30 Publié dans 2. Epoque 1950-60 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : patro, bizet

Au Patro, on y joue...


Dru billard JML.jpg
patro,bizet
Voici encore deux clichés de cette fameuse époque du PAT, la revue des Patro. Le bâtiment du "Cercle Catholique", près des 4 Poteaux, fut vendu à G. Van Uxeem.. La jeune gent masculine fervente à la paroisse alla donc trouver refuge au Couvent des Pères Assomptionnistes, exactement dans l'actuelle cantine de l'école. C'était autrefois le local servant de bibliothèque à l'Alumnat.
Outre le plaisir de reconnaitre qui figurent sur les photos, on peut y remarquer deux jeux : un baby-foot et un billard-golf.

21:17 Publié dans 2. Epoque 1950-60 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : patro, bizet

29 juillet 2008

Patronnés, enfants de choeur potentiels !

Dru enfants choeur.jpg


Le Patro des Garçons était et a toujours été le "réservoir" duquel le clergé recrutait ses enfants de choeur.
Les reconnaissez-vous, ceux-là de 1953 ?
Cet honneur de garçons bien sages, s'il comprenait bien des obligations tels les réveils matinaux, la récitation élémentaire du latin, l'allumage des bougies, le port du surplis, offrait néanmoins certains avantages tels que :
- une gratification mensuelle de 50 francs belges
- une tournée de Pâques pour se voir offrir des oeufs de la part des paroissiens
- une "quête avec ruban" lors de la sortie des mariages
- le petit-déjeuner après les extrême-onctions.

21:14 Publié dans 2. Epoque 1950-60 | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : patro, bizet

28 juillet 2008

PAT ou TARZAN ? Fallait choisir !

TarzanGeantSagedition25_22022005.jpg


Toujours à propos du "Pat", le cas d'un ancien mérite d'être évoqué tout de suite ! 
Face à deux revues, notre patronné-adolescent eut à répondre un dimanche à cette question posée par le Vicaire :

- "Qu'est-ce que tu préfères, Pat ou Tarzan ???"
- "Tarzan !!"

Dehors ! De plus, comme si c'était pour aggraver son cas, le garçon en question était le fils de l'opérateur de cinéma du Bizet !
Cet endroit tellement maudit par l'Eglise des années 50, et source d'une dépravation intolérable pour les chers Patronnés du Bizet !
C'était une époque dont on peut en sourire aujourd'hui !

23:23 Publié dans 2. Epoque 1950-60 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patro, bizet

C'était la rue de l'église !

procession agnes.jpg


Voilà un document qui nous rappelle bien des souvenirs. Il illustre la participation fervente et dévote du patronage des filles (Il en était de même à propos des garçons !) aux cérémonies solennelles de la paroisse St-André du Bizet, telle que cette procession au départ de son itinéraire (grand ou petit), dans la rue de l'église. Quatre jeunes filles en chemises vertes et cravatées de jaune, portaient sur les épaules un "pavois" sur lequel trônait une statue.
Cette photo est surtout éloquente car elle permet de revoir l'aspect de cette rue encore en cul-de-sac. Après  le long mur de "chez Gaston", la salle du patronage à toiture en plate-forme a servi de décor à l'essentiel de ce que la Patro des années après-guerre a vécu.  Plus loin, l'école des garçons et avec ses quatres classes et ses... huit années. Accolée à l'école, la maison avec bow-window à l'étage, c'était celle de l'instituteur. Enfin, tout au fond, après la placette de l'église, le presbytère avec son parterre arboré.
Etait-ce bien ainsi en 1956 ?

27 juillet 2008

Vendre PAT ou... dehors !

Dru fievre Z.jpg

La F.N.P. édita aussi, dès 1947, un hebdomadaire baptisé "Pat Epate" vendu au prix de 3,50 de nos anciens petits francs belges.
Sans doute poussé par l'intérêt de sa trésorerie, le vicaire Druart se mit dans l'idée d'obliger ses grands patronnés à vendre ce périodique à leur maison et dans leur entourage.
Si les uns acceptaient, d'autres par contre refusaient catégoriquement de revendre cette jolie revue illustrée de BD, de prières, de mot-d'ordre, d'humour.
Et le vicaire, dare-dare, d'aller contacter leurs parents pensant les convaincre, à leur tour.
Cette démarche échoua. Il en résulta une autre décision du vicaire : les patronnés récalcitrants (donc en général "les grands") furent mis à la porte du Patro.
C'est ainsi que le Mouvement perdit la plupart de ses aînés et dirigeants.

26 juillet 2008

Au temps des années 50 !

Dru cour ecole pipe.jpg


Heureusement, le vicaire Roger Druart possédait un "Kodak" à soufflet permettant la prise de clichés en 6 cm x 9 cm. Il en fit un bon usage les dimanches après-midi pour immortaliser sur la pellicule ces jeunes patronnés que formait le patronage. Si le port de la soutane était encore de rigueur, le tablier gris était fréquent chez les jeunes Bizétois.
Et la pipe du Vicaire ?  On se souvient que l'abbé était un très grand fumeur et qu'il a appris plus d'un patronné à... fumer !!!

 

10:32 Publié dans 2. Epoque 1950-60 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : patro, bizet

24 juillet 2008

Affiliation à la F.N.P.

après libé groupe kalo.jpg
Dans le Lieber Memorialis de la Paroisse St-André, on peut lire, sous l'année 1949,
"Patronage Kruisbeeld" - In de Patronage werd met plechtigheid een nieuw Kruisbeeld gehangen. De ouders waren uitgenodigd. De leden hielden een spreekkoor. De gymnasten gaven een vertoning.
ainsi que,plus loin, toujours en flamand... (mais je traduis le texte)
"Jour du Patronage" - Le dimanche 6 novembre, s'est tenu une journée du Patronage. Sermon à chaque messe par le R.P. Pierson, professeur de religion à l'athénée de Forest. Monsieur Raoul Delgrange, président de la FNP à Jemappes, réunit ensuite les garçons patronés, leurs parents, ainsi que des jeunes hommes. A 5 heures du soir, au "Cercle" élocution sur Notre-Dame de Fatima, par le sieur Delgrange, avec la participation de la chorale masculine d'Armentières : "Les petits chanteurs de la Lys". Présence de 250 personnes, toutes satisfaites.
Pour rappel, le "Cercle Catholique" se situait à l'époque à la salle actuelle de la Maison du Peuple.
Il faut encore savoir que l'abbé Roger Druart, surveillant au Collège St-Henri de Comines,  fut nommé vicaire à Le Bizet le 24 septembre 1947, et c'est lui qui prit l'initiative d'affilier le mouvement à la Fédération Nationale des Patros.  Est-ce à ce moment-là que la JOC se mua en Patro et que l'uniforme de la chemise verte et cravate jaune, fut introduit au Bizet.
Ce cliché, provenant de sa collection, montrequelques garçon avec le fameux calot bleu au liseré noir-jaune-rouge.

23 juillet 2008

Un joli exercice d'identification !

Francis Joseph.patrofilles.curecardon.jpg


Ce document de l'important groupe des Patronnées sera probablement la plus ancienne photo que nous pourrons présenter. On la doit à Francis J, notre bienheureux Père Joseph.
De quand date-t-elle ? 
La présence du curé César Cardon assis au milieu nous renvoie à l'époque des années 1950. Serait-ce 54 ? J'y reconnais ma soeur Agnès qui semble avoir là, ses 14 ans. De côté droit de la photo, une tête dépasse au-dessus de celles des gamines : il s'agit de Mademoiselle Marthe qui aujourd'hui, totalise 103 ans.
Si la netteté de la photo le permet, il vous sera possible de reconnaître de très nombreuses Bizétoises, des mamans qui auront donné sans doute, à la moitié du Bizet.